Adébayor sur le match des Éperviers : « Il va falloir qu’on tape du poing sur la table »

 

Suite au match nul (2 buts partout) des Eperviers contre Eswantini, Emmanuel Adébayor s’est dit déçu. Il a réagi et a prodigué des conseils. Selon son analyse, le Togo a tout pour gagner son match contre l’ex-Swaziland.

 

« Je parle en tant que Togolais. Le coach a fait sorti un milieu de terrain pour faire rentrer un attaquant alors que nous menons 2-1. (…) On devrait jouer défensivement…C’est dommage. Je n’ai jamais vu ça. On n’a pas eu de construction de jeu, on n’a pas marqué sur deux coups de pied ratés. Or, le camp adverse a fait toute une construction de jeu », a dit en substance S.E.A.

Il est d’autant plus révolté si on s’en tient aux classements FIFA, CAF du Togo et de l’Eswantini. L’écart est grand. « C’est très dommage » selon Adébayor du moment où ce n’est pas la première fois que le Togo joue contre cette équipe. En 2008 par exemple, l’équipe nationale a battu l’ex-Swaziland 6-0 lors d’un match de qualification Coupe du monde-Coupe d’Afrique des nations 2010. Emmanuel A. a marqué à lui seul 4 buts en ce temps.

 

 

Mais aujourd’hui, les choses vont dans un autre sens. Malgré l’expérience des Eperviers aussi bien au pays qu’à l’international, cette équipe a tenu tête au Togo. Et ça, Emmanuel Adébayor ne comprend pas. « Ce n’est pas normal. Le Togo a plus de classements que ce pays, a fait plus de Can et autres. (…) Je dirai la vérité. Il va falloir qu’on tape du poing sur la table. Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Comment faire pour gagner un match. On a le secret », a fait savoir le footballeur.

Emmanuel Adébayor, réclamé par des Togolais

Ces derniers jours ont été marqués par des posts sur les réseaux sociaux réclamant l’Epervier. Certains lui demandent de prendre la tête de la Fédération Togolaise de Football (FTF) comme l’a fait Samuel Eto’o au Cameroun. D’autres souhaitent qu’il porte de nouveau le maillot de l’équipe togolaise. Mais à y voir de près, Adébayor se voit plutôt dans la peau d’une personne ressource qui encadre et encourage les siens. Le meilleur joueur africain de l’année 2008 entretient un peu le flou autour de sa retraite. « Je ne suis pas encore officiellement à la retraite. Laisser moi jouir de mes efforts, j’ai travaillé tellement dur, 20 ans de haut niveau, c’est tellement difficile. J’ai joué dans la neige et je me suis battu pour construire une vie », a-t-il dit en début d’année 2022.

 

La prochaine réaction du footballeur se fait attendre.