“Aristo Le Blédard est un frère, il le restera” : Gretah Waklatsi

 

 

 

Gretah Waklatsi s’est prononcée pour la première fois sur le différend qui l’oppose à Aristo Le Blédard. Problème encore pendant devant la justice togolaise. Aux dernières nouvelles, le mis en cause, très influent sur les réseaux, continue de mobiliser l’amende qu’il s’est engagé à payer afin d’échapper à la prison.

 

 

 

 

Lire aussi: Affaire Aristo le Blédard : la plaignante sort enfin de son silence !

 

A Lomé, Gretah Waklatsi-Blain fait d’une pierre plusieurs coups. Après avoir porté plainte contre Bruce Aristide Soglo, très connu sous le nom d’Artisto Le Blédard, la franco-togolaise s’est lancée dans la promotion de son nouveau livre intitulé « Trésor Bafoué ».

 

 

 

 

 

Au détour d’une interview, elle a évoqué les raisons qui l’ont poussé à porter plainte contre le fondateur de la marque de vêtements « Aklaaa ».
 
 
 
 

Grétah Waklatsi exige de son « frère » le respect

 

Mme Waklatsi a indiqué avoir porté plainte contre Aristo le Blédard pour exiger « tout simplement un peu de respect, c’est tout ». Au sujet du différend avec l’influenceur, Gretah Waklatsi note qu’un accord a été effectivement trouvé.

 

 

Lire aussi: Aristo Le Blédard lance un SOS après sa condamnation

 

 

« …C’est une affaire qui est en justice et qui n’est pas encore réglée… C’est vrai qu’on a trouvé un consensus avec l’aide des hommes de lois mais ce n’est pas encore terminé. Donc je ne suis pas encore autorisée à en parler pour l’instant », dit-elle. La fondatrice de l’association humanitaire 1.2.3.Togo, a souligné par la suite qu’Aristo Le Blédard n’est pas son ennemi.
 
 
 
 
 

« C’est un frère, il restera un frère », a-t-elle rassuré carrément dans des propos rapporté par togotopnews.

Dans son nouveau livre « Trésor Bafoué », Gretah Waklatsi dénonce le fait que certains utilisent les réseaux sociaux « pour salir la réputation d’une personne, l’avilir, la détruire pour, on ne sait quelle raison ».

Notons qu’Aristo Le Blédard devra payer 2 millions de Fcfa, l’équivalent de 3000 euros à Gretah Waklatsi pour récupérer son passeport.

 

Lire aussi: [DERNIERE MINUTE] Aristo le Blédard menacé par un homme : Découvrez !

 

 

 

Togobreakingnews