Coronavirus : plusieurs arrestations à la frontière du Ghana

 

 

Sept (7) individus de nationalité nigériane et deux (2) autres de nationalité ghanéenne ont été arrêtés jeudi alors qu’ils tentaient une intrusion sur le territoire togolais par le Ghana voisin, plus précisément dans le district d’Akatsi (Volta region). Les Nigerians sont renvoyés à leurs lieux de provenance.

 

 

Il s’agit d’une traversée illégale, puisque les frontières sont officiellement fermées, l’une des mesures de riposte contre la propagation du coronavirus, sur lesquelles des Etats de la sous-région se sont accordés.

Publicités

 

Ainsi toutes personnes qui tentent une entrée clandestine dans un pays à travers les frontières terrestres, sont soumises à la rigueur de la loi et sont renvoyées à leurs lieux de provenance.

 

Les 7 Nigerians sont renvoyés à Ashiaman (Accra) et les 2 Ghanéens gardés par les agents d’Immigration du Ghana, a-t-on appris.

 

Pour rappel, 22 autres personnes ont été également appréhendées la semaine dernière pour le même motif, toujours en provenance du district d’Akatsi. Les individus interpellés étaient à dos des motos.

Les passagers clandestins ont été raccompagnés dans leur district avec l’aide d’une escorte policière.

 

icilomé