Couvre feu : la population dénonce des bavures !

Pour Yark Damehame, le bilan de ce premier jour de couvre feu a été satisfaisant. Le ministre de la sécurité et de la protection civile, pense que les forces de l’ordre ont dans l’ensemble fait un travail “honorable” malgré les bavures observées.

Publicités

 

 

En effet, plusieurs vidéos de bavures policières ont circulé sur les réseaux sociaux depuis la nuit dernière et continuent d’affluer ce vendredi 4 avril. Si on peut douter de l’authenticité de certaines, le Ministre a tout de même reconnu certaines comme prenant des rues de Lomé à l’instar d’une dame qui a été molestée ignorant selon ses propos l’instauration du couvre feu.

 

Intervenant sur une radio privée de la place, le Ministre a annoncé que des enquêtes pourraient être ouvertes pour situer l’opinion sur des bavures policières commises sur certains citoyens.”Les agents ont fait bien travail. Je ne dis pas qu’ils sont à 100% corrects…J’ai dit tout à l’heure que les instructions ont été données que la majorité a appliquées”, a t-il précisé. Selon lui , l’utilisation des fouets et des matraques sont les derniers recours de cette force spéciale anti-pandémie pour faire respecter les décisions du Chef de l’Etat.

 

Rappelons tout de même  que le ministre intervenant à la suite du discours du Président avertissait :  « S’il y a des récalcitrants pendant le couvre-feu annoncé par le chef de l’État Faure Gnassingbé pour démarrer ce jeudi, on fera tout pour les mettre dans les rangs pour que vraiment, nous gagnions cette bataille ».

 

Les dérapages des forces de l’ordre et de sécurité peuvent être signalés sur les numéros verts suivants : 111,  117, 172 , 1014.

 

Kékéli Atakuy