Dernière minute : Trois journaux convoqués au tribunal ce mercredi

 

La liberté de la presse ne cesse de reculer au Togo. Ces derniers jours, c’est à croire qu’une guerre est déclarée contre la presse critique du pays.

 

 

Lire aussi:Togo: les long périple d’une démocratie à reculons

Demain mercredi 24 février 2021, les journaux Liberté, L’Indépendant Express (qui s’est déjà vu retirer son récépissé par décision de justice sur ordre de la HAAC) et Le Rendez-Vous seront au Tribunal de Lomé. Ils ont été convoqués suite à une plainte déposée par l’ex-ministre de l’Économie et de Finances, Adji Otèth Ayassor. C’est dans le cadre de la fameuse affaire intitulée « route Lomé-Vogan-Anfoin ».

Publicités

Faut-il le rappeler. Cette affaire dénommée route Lomé-Vogan-Anfoin date de 2015. Il s’agit d’un dossier de détournement de fonds. Les trois journaux avaient écrit que des milliards de F CFA disparus dans l’aménagement de la voie Lomé-Vogan-Anfoin ont été détournés par l’ex-ministre Ayassor et son homologue en charge des Transports, Ninsao Gnofam.

 

 

Plus de 5 ans après, c’est au tour du ministre Ayassor cité dans cette affaire de corruption de revenir à la charge pour porter plainte contre ces trois journaux.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les jours sombres ne font que commencer pour la presse privée togolaise. Depuis le début de cette année, des sanctions, des poursuites judiciaires sont devenues le quotidien d’une certaine catégorie des journaux au Togo.

 

 

TGWB