[Dodzi Kokoroko] : ”La place des élèves est à l’école et non dans les champs”

 

 

 

Le ministre des Enseignements Primaire, Secondaire, Technique et de l’Artisanat, Professeur Dodzi Komla Kokoroko n’est pas du tout content de ces enseignants qui utilisent leurs élèves comme des manœuvres dans leurs champs.

Il vient clairement d’interdire ces pratiques dans une note de service prise jeudi 1 avril 2021 et adressée à l’ensemble des acteurs du système éducatif tout en mettant en garde les contrevenants.

« Il m’est revenu que certains enseignants et certains membres des comités des Associations des parents d’élèves (APE) et Comité de Gestion des Ressources Scolaires (COGERS), utilisent à des fins personnelles, des élèves pour des travaux champêtres et autres corvées (ramassage de sable, de gravier, de bois, etc.). Non seulement ces activités empiètent sur le temps des études des apprenants, mais elles les exposent aussi et surtout aux dangers de toute sorte », a écrit le ministre Dodzi Komla Kokoroko.

 

Même si des activités génératrices de revenus et des travaux manuels à caractère éducatif et entrepreneurial sont autorisés et encouragés dans le cadre des projets d’établissement, indique-t-il, ils ne doivent pas être orientés à l’avantage et au profit d’un chef d’établissement, d’un enseignant ni d’un parent d’élève et d’inviter à cet effet, ceux qui se livrent à de telles pratiques à s’en abstenir au risque de s’exposer à des sanctions « irrévocables ».

 

 

« Je demande aux directeurs régionaux, aux inspecteurs et aux chefs d’établissement de veiller au respect scrupuleux des dispositions de la présente note de service », a-t-il fait savoir dans sa note de service.

 

 

 

 

 

©AfreePress