La variété de maïs qu’il vous faut !

 

 

Rien ne devrait plus se faire au hasard. Le choix de la meilleure variété de maïs à haut rendement dépend théoriquement du rythme de la pluviométrie dans la zone de culture et du suivi strict des itinéraires techniques.

 

 

 

Dr Kossi Essotina Kpemoua, directeur scientifique de l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) conseille qu’avant de faire le choix de la variété à semer, il serait toujours utile de savoir le régime pluviométrique de sa région.

Publicités

 

 

Au Sud-Togo, la grande saison des pluies couvre la période de fin Mars ou début Avril à Juillet. Elle est relayée par la petite saison sèche du 15 juillet à fin Août. S’en suit la petite saison pluvieuse de mi-Septembre à fin Octobre. Enfin survient la grande saison sèche de Décembre à Mars.

Quant au Nord-Togo, la saison des pluies commence au plus tôt, fin Mars ou Avril et finit à fin Octobre avec un niveau maximum de précipitations enregistré en Septembre.

“Dans la partie sud où la plus longue saison de pluie ne dépasse pas 4 mois, les variétés à cycle court sont recommandées. Par contre, pour des zones où la saison des pluies est plus longue, on peut recourir aux variétés à long cycle”, indique Dr Kpemoua.

 

Par ailleurs, les variétés à cycle intermédiaire (Ikene, Obatanpa) peuvent réussir dans toutes les régions. Mais avant de les semer, il est toujours conseillé aux producteurs de se renseigner sur la pluviométrie du milieu de la culture.

 

Retrouver les meilleures variétés

L’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) met toutes ces variétés de maïs (cycle court, cycle intermédiaire et cycle long) à la disposition des producteurs pour réussir cette saison agricole.

 

 

Entre autres variétés, TZEE de cycle végétatif compris entre 80 et 85 jours (cycle court) avec un potentiel de 3,5 tonnes à l’hectare ; Ikenne entre 90 et 100 jours (cycle intermédiaire) pour 5 tonnes à l’hectare ; Obatanpa entre 95 et 105 jours (cycle intermédiaire) pour un potentiel de 6 tonnes ; Sotubaka de 100 à 110 jours (cycle intermédiaire) et ACR entre 115 et 120 jours (cycle long) avec un potentiel de 7 tonnes par hectare.

 

Spécialement, la variété Obatampa contient des acides aminés essentiels, riches en vitamine A et colorant. Elle est recommandée pour ceux qui font le maïs pour leur élevage des pondeuses.

 

AgriDigitale