Les seins de toutes les formes, l’autre découverte aux feux tricolores

 

Aux feux tricolores il y a une découverte étrange qu’on peut faire. C’est un pasteur qui l’a revélé ce lundi 11 janvier 2021 dans un sermon sur une radio locale de la place.

 

 

Ce sont les policiers qui ont rapporté l’histoire au pasteur à la suite d’une scène anectodique. La façon dont une fille a exposé son corps sur une motocyclette a donc énervé le pasteur S qui l’a sérieusement frappé. « Il y a de cela un temps, au niveau des feux tricolores de la capitale, j’ai a asséné un coup à une jeune dame remorqué par un Zdman » a indiqué le pasteur S avant de préciser que la faute qui a mérité ce châtiment, « c’est que la jeune dame a porté, le modèle d’habit, appelé communément chérie regarde mon dos »

Publicités

 

 


C’est juste une photo d’illustration

Cette réaction du pasteur a crée un début d’attroupement et les policiers sont arrivés. Selon le pasteur S, ces derniers (les policiers) ont été surpris et lui ont dit qu’il ne pourrait pas être feux tricolores comme eux. « Ce que nous voyons au travers des habillements à la mode qui exposent les seins de toutes les formes, vous ne pouvez pas supporter » ont-ils indiqué au pasteur.

 

Par leur habillement, selon les policiers qui, sans langue de bois, expliquent la situation au pasteur S, les seins des plus petits, en passant par les moyens, les plus grands, sont exposés sans ménagement quand les usagers s’arrêtent lorsque la signalisation vire au rouge.

La grande interrogation est de savoir si les policiers ne peuvent pas porter plainte pour harcèlement sexuel passif.

 

 

Interfaxpress