Message de félicitation à Faure : les internautes se déchaînent sur Aubin Thon

Suite à la confirmation de la victoire de Faure Gnassingbé à la présidentielle par la cour constitutionnelle, le candidat raté à cette élection le Dr Aubin Thon a dans un message ce jeudi 05 mars 2020 félicité ce dernier. 

Publicités

 

Suite à ces félicitations adresser au Chef de l’Etat nouvellement élu, les critiques envers le Dr Thon se sont enchaînées. Ce dernier s’explique dans le message ci-dessous à travers la voix de son conseiller :

 

FÉLICITER LE PRÉSIDENT PROCLAMÉ PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE, C’EST LE PÉCHÉ DE DR. THON?

Non, mes chers, ce n’est pas parce que ton fils a échoué, que tu ne vas pas féliciter l’enfant de ta co-épouse qui a réussi.

On ne peut jamais quitter la nuit pour le jour sans franchir l’aube. Malheureusement, c’est ce que nos aînés nous ont fait croire par la chimie du radicalisme. Et voilà, là où nous en sommes.

Soit nous acceptons de créer l’aube afin de quitter au moins la “nuit noire”, soit nous décidons de nous maintenir dans la “nuit noire”.

 

L’intelligence, c’est bien, mais la sagesse est meilleure

La sagesse n’est pas synonyme de faiblesse; C’est l’esprit qui anime et guide toute stratégie réussie.

Si nous ne savons pas définir les stratégies, choisir les moyens et s’offrir en alternative crédible, nous n’allons faire que compter des années comme l’ont fait nos aînés.

Nous devons faire fie de nos émotions, dépassionner les débats et faire face à la réalité en tirant leçon de notre histoire.

 

Lorsqu’un leader se contente à faire plaisir au peuple en tentant de lui offrir ce qu’il veut, au lieu de se focaliser sur ce dont le peuple a besoin, l’échec devient le point de chute. Nous en sommes tous témoins depuis 30 ans.

 

Si nos aînés avaient compris que le besoin du peuple était l’épanouissement socio-économique, et se sont engagés dans ce sens, nous aurons de meilleurs indices de développement humain aujourd’hui.

L’alternance n’est que la conséquence d’un processus dynamique dont les stratégies doivent s’aligner avec les moyens afin d’aboutir à la finalité.

 

La page électorale de 2020 est fermée, personne ne dira le contraire sauf illusion

Que voulons nous? 1an de contestation, 2 ans de crise, 6 mois de dialogues ? Ou Œuvrer, s’engager, travailler pour que les 5 années de gouvernance profitent aux citoyens?

Et si l’on fermait la page politique pour s’attaquer au développement? Mais n’oublions pas que le développement se fait sur un territoire qui est gouverné ! Comment pouvons nous développer en nous dressant contre les gouvernants?

Mon peuple périt faute de connaissance. Sinon, comment les togolais ne peuvent pas concevoir que c’est fini pour les élections et que nous devons faire face à l’avenir.
Celui qui se proclame Président démocratiquement élu, s’il est sûr de sa démarche, pourquoi n’a-t-il pas démissionner de l’Assemblée Nationale alors que les deux fonctions sont incompatibles?

Peuple! Réveillons-nous! Acceptons qu’on nous dise la vérité afin que nous soyons affranchis.

Bien à tous.

 

Didier OKPODJOU
Conseiller/Nouvelle Vision