Non-respect du port du masque à l’Université de Lomé : une amende de 3000 fcfa infligée à une étudiante

 

 

 

Le président de l’Université de Lomé, Prof Dodzi Kokoroko opte pour la mesure forte pour dissuader les étudiants qui ne veulent pas respecter la mesure du port obligatoire de masque sur le campus. Ceci dans le cadre de la lutte initiée en milieu estudiantin contre le coronavirus.

 

En effet, depuis le début de ce mois après l’instauration des amendes de non-respect du port obligatoire du masque, plusieurs étudiants sont tombés sur le coup de cette sanction.

Publicités

 

En témoigne une photo abondamment relayée sur les réseaux sociaux depuis ce jour. « Amende pour défaut de port de masque, 3000 F », peut-on lire sur une partie du bordereau de l’amende avec le cachet du chef corps police universitaire.

 

Selon les informations, le mauvais étudiant serait une jeune femme, âgée de la vingtaine, à la faculté des sciences humaines.

 

Même si certains étudiants trouvent élevé le montant de l’amendement, unanimement, ils saluent l’instauration de l’amende car « l’étudiant se doit d’être un modèle pour sa société ».

 

L-Frii