Ouverture des églises : le prélat tape du poing sur la table

 

 

Les responsables religieux et traditionnels ont échangé, hier, avec le ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales, Payadowa Boukpéssi sur l’ouverture des lieux de culte. Chaque confession a fait ses propositions au ministre .

 

 

 

A en croire Mgr Benoit Alowonou, président de la Conférence des évêques du Togo (CET), il est nécessaire que les fidèles reprennent le chemin de l’Eglise, surtout en ce temps fort où le monde a plus besoin de la miséricorde de Dieu.

Publicités

 

L’Evêque de Kpalimé rassure que l’Eglise prendra toutes les dispositions nécessaires pour une sensibilisation accrue des fidèles sur le virus mortel.

 

« Nous avons constaté que les mesures barrières imposées par le gouvernement ont été très respectées. Etant donné que ce respect a été visible, nous proposons qu’il serait nécessaire qu’on ouvre les lieux de cultes dans la mesure où le peuple de Dieu sera sensibilisé, le peuple de Dieu sera formé. Parce que tout le monde attend l’ouverture.

 

Dans l’Eglise catholique, nous aurons à faire des marques ou des signes à l’intérieur pour plus de sensibilisation des fidèles sur cette maladie », a indiqué l’homme de Dieu.

 

Rappelons que c’est depuis le mois de mars que les autorités togolaises ont procédé à la fermeture des lieux de cultes, ceci en raison de la menace de la pandémie du nouveau coronavirus au Togo.

 

Togoweb