Tentative de mutinerie à la prison civile de Lomé

Le gouvernement a annoncé ce jeudi 2 avril 2020, une remise de peine pour 1048 détenus répandus sur toute l’étendue du territoire afin de désengorger les prisons. Cette mesure s’inscrit dans la riposte contre le coronavirus.

Publicités

 

 

En effet, à la suite de cette décision et d”après les informations qui nous sont parvenues, une tentative de mutinerie serait survenue à la prison civile de Lomé en cette matinée du jeudi 02 mars. Les détenus auraient même attaqués quelques bâtiments et bloqués le portail principal. Les prisonniers jugeraient insignifiant le nombre de détenus bénéficiant de cette grâce présidentielle. Selon eux il faudrait en libérer  plus pour impacter réellement la surpopulation carcérale.

 

Ces derniers déplorent par ailleurs, les conditions hygiéniques déplorables dans lesquelles ils vivent à en croire  les commentaires entendus dans des vidéos qui ont fuité sur les réseaux sociaux : « On dit qu’on ne doit pas avoir de rassemblement de 100 personnes mais nous sommes plus de 2000 dans ce centre. N’avons-nous pas besoin d’être protéger contre le Coronavirus aussi ? ».

 

Kékéli Atakuy