Un avocat perd son titre pour avoir conduit sans permis

 

 

Le président de la ligue togolaise des droits de l’homme, Me Agbogan Célestin a perdu son titre d’avocat pour une période de 32 mois depuis ce vendredi 13 novembre 2020.

 

 

En effet, suite à un accident survenu en septembre 2020 à Tsévié et qui a fait des blessés graves et d’énormes dégâts, Me Célestin Agbogan a été reconnu coupable pour conduite sans permis.

Publicités

Les investigations ont permis de savoir qu’en réalité, l’imminent président de la ligue togolaise des droits de l’homme ne dispose ni d’un permis de conduire, ni d’une assurance automobile.

 

 

Il s’est donc rendu coupable pour infraction à la loi togolaise et pour atteinte à la vie des citoyens. L’homme des lois a alors été puni par le conseil de discipline de l’ordre des avocats d’une suspension de 3 ans avec 18 mois de sursis.

 

Cependant, selon plusieurs spécialistes, l’avocat sera poursuivi en justice malgré sa suspension.

Rappelons que la conduite sans permis est un acte criminel et une infraction punie au Togo par la loi.

 

 

Togodailynews