Voici le traitement utilisé au Togo contre le coronavirus

Cinquante-trois (53) patients guéris sur quatre-vingt-quatre (84) en tout, 63,09 % de guérison contre un taux mondial de 25,9 %.

 

 

Ce sont les statistiques impressionnantes du Togo en termes de guérison des malades du Covid-19. Des chiffres qui peuvent faire pâlir d’envie d’autres pays, d’autant plus qu’ailleurs, on en est très loin et les décès sont nombreux.

Publicités

Quels produits le Togo utilise-t-il au juste pour soigner ses malades ? Ils sont nombreux, les Togolais, à se poser cette question, devant la montée exponentielle du nombre de guérison, même si on est bien content de cette nouvelle. Eh bien, on en  a une idée.

 

Selon le journal d’information du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) édité dans le cadre de la pandémie du COVID-19, dans sa parution  N°2 de ce lundi 20 avril 2020, c’est une somme de produits qui est utilisée. « A ce jour, plusieurs traitements ont été proposés pour traiter le Covid-19 », lit-on dans le journal, sous une rubrique intitulée « Lu pour vous ».

 

« Parmi ces traitements, l’on peut citer le Lopinavir/Ritonavir (Aluvia, utilisée aussi dans la prise en charge de l’infection à VIH), des analogues nucléosidiques, des inhibiteurs de la neuraminidase, du remdesivir, des peptides (EK1), des inhibiteurs de la synthèse d’ARN (tels que Tenofovir, lamivudine qui sont aussi bien utilisés dans le traitement du VIH et de l’hépatite B), des hormones », rapporte le journal qui évoque également « la médecine traditionnelle chinoise » et des « capsules ShuFengJieDu et Lianhuaqingwen Capsule ». « Nous ne saurions oublier l’Apivirine utilisée au Burkina-Faso et de la chloroquine et ses dérivés », relève-t-il.

 

« Cependant, l’efficacité et l’innocuité de ces médicaments doivent encore être confirmées par des essais cliniques », a tenu à préciser le Syndicat.

 

Le Tabloid