Agbéyomé très malade !

Elle a indiqué mercredi qu’elle ne comprend pas le bien-fondé d’une telle convocation envoyée à M. Kodjo au moment où il se trouvait encore dans son lit en raison de sa santé. La Dynamique dénonce un harcèlement et conseille le SCRIC de prendre attache avec les avocats de l’ancien Premier ministre pour s’acquérir de son état de santé.

Publicités

 

 

Pour la Dynamique Mgr Kpodzro, la 2è convocation à Agbéyomé Kodjo a été envoyée le lundi dernier à 11h 45min alors que celui-ci est toujours alité pour de raison de santé. Chose qu’elle juge d’incompréhensible.

 

 

« Pourquoi une seconde convocation alors que la première fois les avocats du président Agbéyomé Kodjo ont bien signifié au SCRIC et au procureur de la République, preuve à l’appui, que leur client est en mauvais état de santé et ne pouvait pas se présenter personnellement ? », s’interroge-t-elle avant d’affirmer « au lieu de reprendre contact avec les avocats, si suite devrait être donnée au dossier, le SCRIC renvoie une nouvelle convocation ».

 

La Dynamique estime que « cet acharnement » de la justice et de son auxiliaire le SCRIC contre le leader du MPDD cache « la malveillante intention » du pouvoir de classer le dossier du scrutin présidentiel du 22 février par l’arrestation et l’emprisonnement du « vrai vainqueur ».

« Pendant que les Etats du monde sont préoccupés par la recherche de mesures pour assurer la protection de leurs citoyens contre la pandémie du coronavirus, le régime de Faure Gnassingbé recherche à emprisonner un leader politique, de surcroît son challenger au scrutin présidentiel », ajoute la Dynamique.

 

Les défenseurs de l’ancien président de l’assemblée nationale appellent le pouvoir à cherche une solution politique à la crise post-électorale et invitent le peuple à la mobilisation pour faire échec à ce qu’ils désignent plan machiavélique visant à éliminer un adversaire politique.

Enfin, la Dynamique Mgr Kpodzro attire l’attention de la communauté internationale sur les graves conséquences que l’incarcération de M. Kodjo engendrer sur la stabilité du Togo.

 

TogobreakingNews