ANC, quand des militants retournent leurs “armes” contre le parti de Jean-Pierre Fabre

 

 

 

 

 

 

Ils sont des militants du parti en Europe. Pour la Fédération internationale en Europe de l’ANC, elle ne se reconnait plus vraiment dans la ligne politique du parti, surtout quant à sa participation aux discussions initiées par le pouvoir à travers la mise en place du Concertation nationale entre acteurs politiques (CNAP), en vue des élections régionales projetées pour cette année 2021. Ils critiquent dès lors les résolutions et recommandations faites au cours du dernier conseil national de l’Alliance et exigent du président national Jean-Pierre Fabre et ses proches collaborateurs, une redéfinition d’une nouvelle ligne politique claire.

Publicités

 

 

 

 

A LIRE AUSSI :L’ANC et Fabre appellent à la remobilisation

 

 

En effet, dans une lettre adressée aux dirigeants du parti, une lettre qui se veut la 3ème du genre, ces militants de l’ANC choqués de passer derrière un régime oppresseur massivement décrié 3 ans plutôt par le peuple lors de la présidentielle de Février 2021, disent, « si nous pouvons comprendre qu’un candidat de l’opposition soit sorti en tête de cette présidentielle, nous restons perplexes par rapport à notre communiqué affirmant que… les premières tendances électorales placent en tête les candidats du MPDD et d’UNIR ».

 

 

 

 

 

Aussi, sont-ils surpris comme l’écrivent-ils. « Nous sommes surpris qu’après l’épisode 2017-2018, l’ANC puisse encore accorder la moindre crédibilité au régime RPT/Unir au point de vouloir engager des discussions avec ce dernier. Combien de discussions, dialogues et autres concertations nous faut-il avant de comprendre une fois pour de bon, que nous faisons face à une dictature qui ne s’en ira que sous la pression d’une mobilisation massive des citoyens ? Nous pensons que dans les conditions actuelles de démobilisation et d’atomisation de l’opposition, toute discussion avec le régime doit être proscrite », pouvait-on lire.

 

 

A LIRE AUSSI : Quand Faure et Fabre s’allient contre Kpodzro !

 

 

 

Les contestataires invitent le parti à une analyse objective et sans concession des erreurs et dysfonctionnements qui se sont soldés par le revers à la dernière présidentielle.

 

 

 

T228