Colonel Djibril Mohaman : « Comme nous devons vivre avec ce virus, les cas vont bien sûr augmenter…»

 

 

La Coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid-19 était face à la presse mercredi 8 juillet 2020 pour dresser la situation de la pandémie liée au nouveau Coronavirus au Togo. On retient que l’évolution de la pandémie au cours de cette semaine est encourageante en matière de nouvelles contaminations.

Publicités

 

 

 

 

« Nous sommes à 39 nouveaux cas cette semaine contre 74 cas la semaine passée. Et pour le nombre des cas guéris, nous avons enregistré 65 cette semaine. Bien sûr, cette semaine nous avons déploré un décès. Malheureusement, c’était un cas particulier qui présentait deux comorbidités importantes qui pourraient être responsables de ce décès », a expliqué le Médecin Colonel Djibril Mohaman, Coordonnateur de la CNGR-Covid-19.

 

 

Pour la coordination, il est temps de relancer les activités socioéconomiques en vue de garantir le bien-être de la population.

 

« Le Togo tend vers la reprise normale de toutes les activités. Et comme nous l’avons déjà souligné, cette reprise ne doit pas se faire aux dépens de la santé publique. Le bien-être de la population doit primer sur tout le reste », a-t-il ajouté avant d’inviter la population au respect scrupuleux des mesures barrières.

 

Au niveau de l’enseignement supérieur, les choses se précisent pour la réouverture des universités de même que les lieux de culte, selon la coordination.

 

« Au niveau des universités, il y a un travail sectoriel qui a été fait avant l’ouverture. Et les universités sont prêtes, elles ont préparé des protocoles qui ont été présentés à la primature pour permettre l’ouverture méthodique et progressive des universités afin de finir l’année académique. Les lieux de culte seront également bientôt accessibles. Un travail se fait avec les représentants des cultes pour voir comment chaque religion doit s’adapter et vivre avec la maladie dans la pratique. L’ouverture sera faite de façon progressive et méthodique. Tout ceci c’est pour éviter que nous ayons beaucoup plus de cas que nous n’arriverons pas à gérer. C’est vrai que quoi qu’on fasse, dans cette pandémie et comme nous devons vivre avec ce virus, les cas vont bien sûr augmenter. Mais il ne faut pas que l’augmentation dépasse nos capacités pour que nous n’arrivions pas à gérer. C’est pour cela que tout doit se faire progressivement », a précisé le Coordonnateur de la CNGR-Covid-19.

S’agissant de l’ouverture de l’aéroport et des frontières terrestres, le Togo compte s’organiser avec les autres pays de la sous-région ainsi qu’au niveau international afin d’harmoniser les procédures.

À noter que le Togo compte à ce jour, 689 cas confirmés, 207 cas actifs, 467 guéris et 15 décès liés à la Covid-19.

 

©AfreePress-(Lomé, le 9 juillet 2020)