Convocation d’Agbéyomé : Le Commandant Okpaoul met en garde ceux qui manifesteront

La guerre entre la Dynamique Kpodzro et le pouvoir de Faure Gnassingbé se poursuit.

Publicités

Si le camp Kpodzro dénonce un harcélement du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), celui du pouvoir accuse l’équipe du prélat de mobiliser des jeunes à l’intérieur du pays et à Lomé pour sortir dans les rues ce jeudi matin et empêcher Agbeyomé Kodjo de répondre à la convocation.

« J’invite ces jeunes à se retracter », avertit le Colonel Yaovi Okpaoul, Commandant de la force mixte anti-pandémie.

En effet, le Chef de l’Etat a mis en place une force mixte anti-pandémie dont les missions sont particulièrement de veiller à ce que toutes les mesures barrières soient strictement respectées. Parmi elles, l’interdiction des rassemblements à plus de 15 personnes.

Reçu au journal de 20H ce mercredi 8 avril, le Directeur Général de la Police Yaovi Okpaoul met en garde ces jeunes qui oseront sortir ce jeudi 8 avril matin pour une quelconque action dans cette affaire.

Pour lui, l’appel des jeunes par la Dynamique Kpodzro n’est pas conforme à cette mesure qui interdit les regroupements de plus de 15 personnes.

« Je voudrais rappeler que nous sommes ici face à une pandémie et que tout le pays est fortement engagé à venir à bout de cette pandemie. Toutes action contraire à cette lutte ne saurait être acceptée. Nous savons que le Chef de l’Etat a gracié 1048 prisonniers à cause du Covid-19. Les jeunes qui sortiront pour défendre une quelconque cause de M. Agbeyomé doivent savoir qu’ils risquent de rejoindre les mêmes prisons« , a martelé le Commandant.

Agbeyomé Kodjo est attendu ce jeudi matin à 9H au SCRIC devant le Chef de la Gendarmerie nationale.