Convocation d’Agbéyomé : “un plan pour le contaminer du coronavirus ? ”

Après la convocation adressée à  Agbéyomé Kodjo par le Service centrale des recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), le camp de ce dernier a réagit ce jour en donnant son avis sur la situation au truchement d’un point de presse.

Publicités

 

 

Selon Fulbert Atisso, le Coordinateur de la dynamique Kpodzro  : « Au moment où le monde est mobilisés contre la grave pandémie du Coronavirus, le régime RPT/UNIR, après avoir abandonné le peuple a son triste sort (…) sans structures sanitaires efficaces capable d’accueillir les malades, veut pousser l’outrecuidance jusqu’à vouloir arrêter et emprisonner un acteur politique », Pour ce dernier, cette convocation du « président élu » est une provocation et la première étape d’un « plan d’assassinat ».

 

D’après la dynamique,  le plan du pouvoir de Faure Gnassingbé pour « en finir » avec leur candidat Agbéyomé Kodjo serait de le contaminer du virus covid-19.

 

Kékéli Atakuy