Coronavirus : le maire Jean Pierre Fabre en campagne de sensibilisation

La lutte contre la propagation de Covid-19 au Togo est une affaire de tous. Et à la Mairie du Golfe 4, l’on met les petits plats dans les grands pour pouvoir endiguer le mal. Ce mardi, Jean-Pierre Fabre et ses conseillers municipaux du Golfe 4 ont lancé une campagne de sensibilisation dans leur commune d’Amoutiévé dans le cadre de la riposte contre la pandémie de coronavirus. Cette campagne va durer au moins 3 semaines.

 

 

« C’est un programme d’activités que nous venons d’élaborer après plusieurs séances du conseil municipal. J’ai entendu dire des gens se demander que fait le Golfe 4 de Jean-Pierre Fabre dans cette lutte contre le covid-19. Le Golfe 4 travaille toujours. Nous avons un programme qui s’étale sur 2 ou 3 semaines. Nous allons faire de la sensibilisation autour et à l’intérieur des marchés avec de la sono-mobile. Tout un programme a été mis en place. Aujourd’hui, nous lançons ce programme. Ceux qui nous ont porté à la mairie doivent savoir que nous nous préoccupons de leur bien-être, c’est un devoir vis-à-vis de ceux qui nous ont élus, c’est un devoir national, parce que nous devons être dans le programme du gouvernement », a indiqué le maire Jean-Pierre Fabre.

Publicités

 

Pour le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), l’heure est grave et pour en finir avec cette pandémie, le gouvernement doit imposer à tous les citoyens, le port obligatoire des cache-nez comme cela se fait dans les autres pays.

 

« Nous voulons protéger en premier lieu nos agents, parce que ce sont nos agents qui font le plus grand boulot à la mairie. Donc il faut les protéger, protection par les masques, protection par les gels hydro alcooliques, tous nos agents sont protégés. Moi je pense que le gouvernement doit imposer le port obligatoire des masques. C’est ce qu’il faut copier chez des pays qui arrivent à limiter la propagation du virus », a indiqué le maire du Golfe 4.

 

Notons qu’entre vendredi et mardi, le Togo a enregistré 7 cas guéris au coronavirus portant le nombre à 32 sur 77 cas confirmés. Sur la même période, seuls 4 cas ont été dépistés positifs.

 

icilomé