Covid-19 au Togo : le point de la gestion financière

 

 

 

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a fait le point de la gestion financière de la pandémie de Covid-19 dans le pays. C’était le 18 décembre 2020 au parlement, à l’occasion du vote du budget 2021.

 

 

D’après Sani Yaya, le gouvernement a adopté un plan de riposte dit des “3R” (Riposte, Résilience et Relance) dès la détection du premier cas en mars 2020, destiné à lutter contre la propagation du coronavirus (Riposte sanitaire), à maintenir l’activité économique à un niveau acceptable et renforcer la résilience du secteur privé (Résilience), et à redynamiser l’activité économique (Relance de l’économie nationale). Pour financer ce plan, a rappelé Sani Yaya, il a été mis en place le Fonds de concours de riposte et de solidarité Covid-19 d’un montant de 400 milliards de F CFA.

Publicités

 

Recettes

« Au titre de la gestion 2020, l’effort de mobilisation a permis d’inscrire au budget de l’Etat un montant de 230,4 milliards de F CFA, y compris les bons Covid de la BCEAO remboursable à court terme de 108 milliards de Francs CFA. Ce qui représente un taux de mobilisation de 57,6%, pour alimenter le Fonds », a-t-il indiqué. Et de préciser que les ressources prévues pour la gestion 2020 au titre du fonds sont réparties suivant les principaux axes du plan stratégique de lutte contre la pandémie et ses effets socio-économiques.

 

 

A la date du 15 décembre 2020, le ministre informe que le montant total des ressources mobilisées au titre de ce fonds se chiffre à 173.145.464.839 F CFA, sous l’effet conjugué du remboursement des bons Covid arrivés à échéance au cours de ce mois de décembre 2020 et des mobilisations supplémentaires. Ce montant est constitué de 3.261.599.238 F CFA de contributions du secteur privé national et international et de toutes les bonnes volontés enregistrées sur un compte du Trésor public à Coris Bank Togo, et de 169.883.865.601 F CFA de prêts auprès des partenaires financiers logés dans le compte dédié du Trésor à la BCEAO. Ainsi, 98% du montant collecté et enregistré dans le compte du Trésor constitue sont des prêts à rembourser par l’Etat, contre 2% de dons.

Dépenses

D’après le ministre, les dépenses totales effectuées dans le cadre de la lutte s’établissent à 107.566.238.507 F CFA, ce qui représente 62% du montant collecté à la date du 15 décembre 2020. Ces dépenses, a-t-il fait savoir, sont inhérentes aux différentes mesures engagées par le Gouvernement, et sont constituées des « dépenses de relance économique (52.299.784.753 F CFA) », des « dépenses de résilience ou dépenses sociales (32.386.983.014 FCFA), notamment, les transferts monétaires NOVISSI, la prise en charge par le Gouvernement des tranches sociales des factures d’eau et d’électricité, ainsi que diverses autres actions sociales », et des « dépenses liées aux mesures de riposte sanitaire (22.879.470.740 F CFA) ».

 

 

De ces données, l’on déduit que l’Etat a pu collecter 43% des 400 milliards de FCFA. Et qu’il disposait encore de 65.579.226.332 FCFA à la date du 15 décembre. De l’argent frais.

Togobusinessnews