Covid-19 : Les Femmes des marchés veulent aider le gouvernement à freiner la maladie

 

 

En plus de son impact sur le plan sanitaire, la Covid-19 affecte fortement l’économie togolaise. Malheureusement, les femmes des marchés ne sont pas épargnées. Ce dimanche 21 juin 2020, les présidentes des marchés du grand Lomé étaient en réunion pour se rappeler le rôle qui est le leur afin d’endiguer la pandémie.

 

 

 

Ce fut aussi une opportunité pour ces femmes de témoigner leur reconnaissance au Chef de l’Etat pour son soutien aux marchés dans le cadre de la lutte contre le mal invisible.

 

 

« Nous les femmes des marchés sommes exposées à la Covid-19. Le Chef de l’Etat nous a apporté son aide avec notamment Novissi, la mise en place des dispositifs de lavage des mains et la diminution des taxes. Cette assise nous permettra de réfléchir sur ce que nous devrons faire à notre tour pour aider le gouvernement à freiner la maladie. Il s’agit de voir le message à partager avec les femmes et les clients dans nos différents marchés pour que le respect des mesures barrières soit effectif dans nos marchés« , a indiqué Mme Pascaline Dangbé, présidente des femmes du marché d’Adidogomè Assiyéyé.

Publicités

 

 

Il faut dire que le couvre-feu instauré par le Gouvernement a eu un impact considérable sur les activités de ces femmes. Aujourd’hui, elles se réjouissent de sa levée et envisage sensibiliser toutes les femmes à être rigoureuses quand au respect des mesures barrières afin que le virus de la Covid-19 ne siège dans aucun marché du pays.

 

 

Conduite par les présidentes des marchés du grand Lomé notamment celle du marché de Hédzranawé, Mme Azia , la réunion a porté sur la pandémie, ses effets sur la santé, sur la manière de se protéger et sur la sensibilisation à faire pour une responsabilité individuelle et collective des femmes dans les différents marchés sur l’ensemble du territoire. Des doléances ont été également enregistrées pour les soumettre aux autorités.