Des opposants s’annoncent dans les rues de Lomé

 

Le gouvernement Tomegah-Dogbe va devoir  faire face à sa première fronde. Sept (7) partis politiques de l’opposition togolaise entendent manifester dans les rues de Lomé le 28 novembre prochain. Une lettre d’information a été envoyée dans ce sens à Payadowa Boukpessi, ministre d’Etat en charge de la décentralisation.

 

 

« Nous venons par la présente vous informer que les partis politiques ci-après : le BAC, la CDPA, Les DSA, le MPDD, le Nid, La Racine et le Togo Autrement organisent une marche pacifique pour exiger l’alternance politique et la transparence dans la gestion du secteur du pétrole le samedi 28 novembre 2020 à Lomé », ont écrit les opposants.

Les 7 formations politiques, soutenues par des organisations de la société civile, rassurent que des dispositions idoines seront prises pour le respect des mesures barrières contre la pandémie à coronavirus.

Cette manifestation, si elle est autorisée par M. Boukpessi, qui  en a interdit récemment à la Dynamique Monseigneur Kpodrzo  « à  cause de  la Covid-19 »  sera une première depuis la dernière élection présidentielle qu’a connue le Togo. Ce sera également la première manifestation politique à laquelle fera face la nouvelle équipe gouvernementale, dirigée par Victoire Tomegah-Dogbe.

 

TBN

Publicités