FABRE : Un opposant travailler avec des gens du pouvoir, où est le mal ?

Jean Pierre FABRE avec le pouvoir

 

 

De la maturité politique à l’Alliance nationale pour le changement (ANC) ? Où est vraiment le mal qu’un opposant collabore avec des gens d’une autre sensibilité politique que soi pour le bonheur des populations ? Et qui dit d’ailleurs que c’est un mal, si ce n’est les opposants se disant radicaux qui qualifient de traitres tous ceux qui ont cette volonté de travailler avec le gouvernement ? Aujourd’hui maire de la commune Golfe 4, Jean-Pierre Fabre, le président national de l’ANC lance un appel aux togolais.

Publicités

 

 

 

En compagnie de son premier adjoint Isabelle Améganvi et de son Secrétaire Général, Jean-Pierre Fabre a animé ce lundi une conférence de presse au cours de laquelle ils ont fait le bilan d’un an de parcours à la tête de la commune Golfe 4 dont le siège est actuellement à Kodjoviakopé (non loin de la direction générale de l’UTB).

 

 

Golfe 4: Jean-Pierre Fabre se prononce sur les recettes fiscales versées à sa commune

 

Les agents techniques et certains des conseillers municipaux ont aussi pris part à cette rencontre avec les professionnels des médias. Une rencontre de ce genre, c’est une première pour cette mairie composée de 27 quartier, tous des vieux quartiers de Lomé.

 

 

 

Lors des discussions à bâton rompu entre le conseil municipal et la presse, M. Fabre a été interrogé sur l’état des relations entre lui et le gouvernement, surtout les agents techniques qui leur ont été affectés par le gouvernement.

“Je suis de l’opposition et tout le monde le sait. Mais, j’ai des relations normales avec la tutelle qui est la préfecture et le ministre de l’administration territoriale. Le SG est là, ce n’est pas moi qui l’ai nommé mais il a des compétences dont j’ai besoin et je travaille avec lui en bonne intelligence”, a déclaré Jean-Pierre Fabre.

En dehors de sa hiérarchie, le maire de la commune Golfe 4 collabore également avec des agents techniques, eux aussi mis à la disposition de la commune par les autorités togolaises.

 

 

 

“Les techniciens sont aussi là. J’aurai tort de dire que je suis de l’opposition et que je ne peux pas travailler avec les agents techniques mis à notre disposition par le gouvernement, juste parce qu’ils ne seraient pas de la même appartenance politique que moi”, a largué lundi Jean-Pierre Fabre.

Au nom de l’expérience déjà acquise durant les douze derniers mois, l’ex chef de file de l’opposition donne un conseil aux populations.

“Il faut grandir un peu ; dans notre pays, on gagnerait à grandir. Je pense que les gens feraient mieux de redescendre sur terre et on gagnerait au Togo au lieu de raconter des bêtises sur des gens”, prodigué monsieur le maire.

 

 

La rencontre bilan à bâton rompu a permis à Jean-Pierre Fabre et ses collaborateurs d’annoncer la mise à leur disposition par l’Office togolais des recettes (OTR) d’une dotation de 936 892 617 francs CFA. Il s’agit des ressources mobilisées sur la période janvier à mai.

 

 

T228