Folly Satchivi porte plainte contre Faure Gnassingbé et Aboudou Assouma

Foly Satichivi, citoyen Togolais, annonce à l’opinion ce lundi qu’il portait plainte contre Faure Gnassingbé et Aboudou Assouma. Foly Satchivi porte plainte contre Faure Gnassingbé pour atteinte à la sûreté de l’Etat. Aussi pour haute trahison et tentative de modification de l’ordre constitutionnel par des voies illégales.

 

 

Selon les explications de l’activiste et son mouvement En aucun cas, quand feu Gnassingbé Eyadéma, Président de la République mourrait en 2005, il revenait au Président de l’Assemblée Nationale d’assumer l’intérim jusqu’à l’organisation de nouvelles élections. Les choses ne se passèrent pas comme telles.

Publicités

 

 

Par des manœuvres inédites, le ministre Faure Gnassingbé a, avec l’aide de certains proches et officiers indélicats ont empêché le Président de l’Assemblée Nationale, qui était en ce moment en mission à l’extérieur, de regagner le pays pour assumer ses nouvelles fonctions de Président de la République par intérim.

 

Satchivi continu en estimant que dans la même nuit, Faure Gnassingbé est passé par des méthodes dont lui seul a le secret, du poste de Ministre qu’il occupait à celui de député, de député à celui de Président de l’Assemblée Nationale puis de celui-ci, il s’est autoproclamé Président de la République.

 

Faure Gnassingbé, explique t-il, n’a pas manqué d’utiliser les moyens de l’Etat pour servir son projet et ses ambitions. Aussi, il a modifié de façon spectaculaire la Constitution alors même que la loi fondamentale interdisait tout modification. Sans oublier sa forfaiture et le massacre organisé qui poussa des milliers de concitoyens à un exil douloureux et involontaire.

 

Pour lui, si Agbeyomé est poursuivi pour avoir utilisé les emblèmes du Togo, Faure Gnassingbé aussi doit répondre devant la justice pour ces accusations citées plus haut.

 

 

Quant à Aboudou Assouma, Satchivi Foly porte plainte pour son non-respect de la fidélité des chiffres proclamés. Selon lui, la dichotomie entre les chiffres proclamés par le Sieur Aboudou Assouma sur la Télévision nationale et la réalité pousse nombre de Togolais à remettre en cause la fiabilité et la crédibilité des résultats.

 

Aboudou Assouma aurait tordu le coup de la réalité en proclamant des faux chiffres.

 

« Nous citoyens Togolais, signataire de cette missive, avons décidé d’esther en justice contre Faure Gnassingbé et Aboudou Assouma » peut-on lire dans le communiqué.

 

 

Linterview