Jean Baptiste Placca : Alassane Ouattara n’avait même pas à faire cette annonce !

Alassane Ouattara a annoncé jeudi qu’il ne briguera pas un autre mandat lors de la présidentielle prochaine en octobre en Côte d’Ivoire. Pendant que certains applaudissent cette décision, d’autres critiquent et appellent à la vigilance. Mais une autre catégorie encore parle de non-événement. Le Chroniqueur Jean Baptiste Placca de RFI donne son avis sur le sujet.

Publicités

 

 

En effet dans cette chronique, le journaliste met en exergue surtout dans son analyse, l’exemple du Ghana qui est un cas particulier en matière d’alternance véritable du pouvoir où l’existence des populations s’est considérablement améliorée ces trente dernières années. Pourtant pour l’éditorialiste, le Ghana n’est pas niché sur une lointaine galaxie : «  C’est juste le pays entre la Côte d’Ivoire dont nous parlons et le Togo dont nous parlions, il n’y a pas si longtemps ».

 

« Pour la vérité historique, il convient de souligner que nombre de ceux qui applaudissaient à tout rompre auraient tout autant applaudi si Alassane Ouattara avait annoncé qu’il se porterait candidat ….. Mais, il n’a pas à être candidat ! Dire que l’on ne fera pas ce que l’on ne doit pas faire, quelle incongruité !»…

 

L’intégralité de la chronique à écouter ici :

 

 

Fabrice D.