L’Alcootest signe son retour en urgence sur les routes togolaises

 

 

Disparu des radars une bonne partie de l’année du fait de la Covid-19, l’alcotest refait surface en cette période de fêtes de fin d’année.

 

 

 

En effet, la Direction de la Sécurité Routière (DSR) a décidé de redoubler d’effort dans les contrôles sur les routes, en ramenant dans la foulée le contrôle du taux d’alcoolémie et l’usage de drogue par certains conducteurs. Une décision qui est justifiée par le fait que, « outre la conduite en état d’ébriété, certains conduisent sous l’emprise de la drogue ».

Publicités

Des informations communiquées, les contrôles sont faits cette fois-ci avec plus de prudence, et avec des nouveaux équipements ayant plus de précision, dans la mesure le Coronavirus continue de sévir.

 

 

Aussi, la moindre infraction du conducteur de voiture peut conduire à une immobilisation systématique du véhicule et retrait du permis de conduire.

 

 

 

Pour rappel, entré en vigueur depuis 2019, l’alcootest vient justifier les efforts du gouvernement « de réduire le taux de mortalité sur les routes, a décidé d’appliquer une mesure qui est le test d’alcoolémie ».

 

 


T228