L’autre Président autoproclamé du Togo arrêté !

L’apôtre Douflé qui aurait mis en place des camps de concentration à caractère sectaire à Assrama-Kponou, dans la préfecture de Haho et à Djagblé,  a été interpellé la semaine dernière par la Gendarmerie et conduit devant le procureur de la République avant d’être déféré ce mercredi à la prison civile de Lomé.

Publicités

 

 

En effet,  l’apôtre s’est autoproclamé « Père des nations » sur les réseaux sociaux tout en annonçant  qu’il prendra le pouvoir au Togo en mars sans passer par les élections.

 

Les chefs d’accusation retenus contre  ce dernier sont : Séquestration, sédition, trouble à l’ordre public, et diffamation etc.

 

Kékéli Atakuy