Les choses se précipitent pour Papson Moutité

zaga

Papson Moutité n’est visiblement pas sorti de l’auberge. Au jour le jour, de nouvelles révélations fusent de partout pour enfoncer l’artiste.

Publicités

Il y’a quelques jours, des révélations ont été faites par son ex-petite amie Patronna. Mais tout ceci semble n’être que le début des casses tête de Papson Moutité.

« Le 28 mars 2020, après une réunion au siège, suite à un malentendu, il a ordonné à ses sentinelles de me mettre à plat ventre et de m’administrer de bonnes fessées. Ils ont exécuté et je me suis retrouvée avec des fesses enflées tachetées de sang. Puis il a retiré mon portable », a -t-elle laissé entendre.

 

Plusieurs témoignages, venant des membres de l’association de l’artiste en ce qui concernent le traitement fait aux jeunes filles. L’une d’entre elle s’est également confiée sur les abus dont elle aurait été victime.

« Sur un ton extrêmement arrogant et violent, il m’intima l’ordre de me déshabiller. De peur d’être lynchée, j’ai exécuté son ordre. Il m’a ensuite tiré vers sa chambre à coucher, a pris du lubrifiant et m’a pénétré pendant que je coulais des larmes », raconte-t-elle. « Chaque fois, à la fin d’une réunion, Papson désigne parmi nous une fille qui se charge des travaux de la maison et passe la nuit au siège. Au moment où tu dors il t’invite manu militari à venir faire l’amour avec lui. »

 

Des révélations qui choquent plus d’un. Si certains s’offusquent de la liberté qu’à Papson Moutité de poser ces actes, d’autres se penchent plutôt sur le mutisme des artistes togolais sur la situation.

Rabson D.