“les élections sont transparentes” selon la CEN-SAD

Dans le cadre des élections présidentielles 2020 au Togo, plusieurs observateurs ont été déployés pour la surveillance du scrutin. C’est le cas de la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) dirigée par DIYE BA, ancienne ministre de la République islamique de Mauritanie. La CEN-SAD a donc déployé un groupe d’observateurs pour surveiller les élections sur toute l’étendue du territoire. Elle a présenté le rapport de ses observations ce dimanche à l’hôtel 2 Février.

Publicités

Au terme des observations du scrutin du 22 février, le groupe des observateurs de la CEN-SAD a relevé avec satisfaction la présence des délégués de certains candidats dans les bureaux de vote ; une ambiance apaisée dans les centres de votes visités ; une facilité dans l’accessibilité des bureaux de vote et la visibilité des listes par les électeurs etc.

La CEN-SAD a également révélé que les opérations de vote ainsi que les opérations publiques de dépouillement se sont passées dans la transparence.
“Les élections se sont déroulées dans les conditions optimales de transparence, d’inclusivité, de crédibilité et de transparence” a confié la CEN-SAD.

Rappelons que le groupe des observateurs de la CEN-SAD a travaillé sur la base de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance, du Guide et code de conduite de l’observateur au Togo, et du Guide de l’observation des élections dans l’espace CEN-SAD.

La CEN-SAD a salué la CENI, cheville ouvrière de cette organisation ainsi que les différents candidats, la société civile et l’Etat pour la bonne conduite des élections.

Par ailleurs, la CEN-SAD souhaiterais quelques améliorations au cours des élections à venir et invite les candidats au respect des résultats et au recours aux dispositions légales en cas de contentieux.
La CENI a annoncé que les résultats provisoires seront proclamés le lundi 24 février.

Simon Akpagana