Perquisitions et arrestations dans les rangs des Forces Armées Togolaises !

 

 

 

Selon des sources sûres, nous apprenons qu’il y a de nouveau dans l’affaire relative à l’assassinat du Colonel Bitala Madjoulba, ex chef corps du Bataillon d’intervention rapide (BIR), assassiné froidement dans la nuit du 03 au 04 Mai 2020 quelques heures après l’investiture du président de la République Faure Gnassingbé. Une enquête a été rapidement ouverte pour élucider les circonstances de ce drame qualifié par le procureur de la République d’un “crime complexe” et conduit aujourd’hui à des perquisitions et arrestations au sein des Forces Armées Togolaises (FAT).

 

 

 

 

Suite à cette enquête diligentée par des experts internationaux et nationaux, nous apprenons que plusieurs officiers supérieurs des forces armées togolaise (FAT) seraient mis aux arrêts, d’autres mis sous surveillance militaire et leurs domiciles perquisitionnés. Tous ces événements auraient eu des liens avec l’assassinat du Colonel Madjoulba Bitala, nous précise la source.

Publicités

 

 

Il faut rappeler que l’analyse balistique avait révélé entre temps que le colonel a été tué par son propre arme. Vivement que cette enquête aboutisse pour trouver les auteurs et complices de ce crime.

LeRepublicain