Pourquoi le gouvernement a retiré la chloroquine du marché ?

Pendant que les avis médicaux divergent autour de l’efficacité du traitement du Covid-19 avec la chloroquine, le Togo a retiré le stock du médicament pour cause de résistance. Le Dr Innocent Koundé KPETO, président de l’Ordre des Pharmaciens du Togo qui espère  que la chloroquine sera le bon remède contre le mal explique cette décision. 

Publicités

 

En effet, le Dr KPETO pense qu’il n’est la peine de courir se procurer la chloroquine et fait cette déclaration : « La prise en charge des malades du COVID-19 se fait dans des structures sanitaires organisées et les traitements se font sous surveillance médicale. On a parlé des effets secondaires graves liés à l’utilisation de cette molécule (chloroquine NDLR). Donc si la chloroquine devrait être le remède, elle sera utilisée dans le cadre d’un protocole respectant les normes et sous surveillance médicale. Donc aujourd’hui il n’est pas question de rendre disponible ce médicament sur le marché pour éviter que chacun en procure librement parce ce sera un vrai danger. La chloroquine n’étant pas disponible dans le circuit formel, nous appelons à la population à ne pas céder à la panique. Il n’y aura pas de problème de disponibilité de la chloroquine pour ceux qui en auraient besoin dans le cadre du traitement du COVID-19. Alors ce n’est pas la peine d’aller chercher la chloroquine dans les circuits illégaux et d’aller se créer d’autres problèmes à la maison. C’est une molécule qui n’est pas anodine ».

 

Enfin, le Dr KPETO appelle les citoyens à rester sereins et à faire confiance aux autorités sanitaires et les a exhorté à plutôt observer les gestes barrières et autres mesures recommandées par les autorités.

 

Kékéli Atakuy