Préfecture de Doufelgou : Yark donne des explications sur l’incident de samedi

 

 

 

Le samedi 26 septembre dernier des affrontements se sont produits dans la préfecture de Doufelgou entre les populations des cantons de Niamtougou et Koka et les Forces de l’Ordre de sécurité.

 

 

 

Cet incident a fait au total un mort, 13 blessés graves et des dégâts matériels importants.

Publicités

 

Le Ministre Yark Damehame de la sécurité et de la protection civile a expliqué les faits.

 

« En effet, dans le cadre de la célébration de la fête traditionnelle SANT’N, le préfet de Doufelgou a eu une séance de travail avec les Chefs traditionnels et certains représentants des populations de Niamtougou. L’objectif de cette rencontre était d’amener toutes les parties à respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement pour limiter la pandémie de la Covid-19. Une partie s’est conformé aux recommandations du préfet et a célébré la fête de façon symbolique dans le respect des mesures barrières.

 

 

 

Une autre partie (Niamtougou et Koka) qui a refusé de se soumettre aux dites recommandations s’est permise d’organiser les festivités dans le mépris total des mesures édictées. C’est ainsi qu’après avoit été dispersées par les forces de l’ordre, ces populations se sont reconstituées en une foule de plus de 3000 personnes pour continuer la célébration de la fête tout en posant des barricades pour empêcher toute nouvelle intervention des forces de l’ordre anti-Covid.

 

 

 

Ayant été malgré tout dispersée, la population s’est organisée pour s’attaquer aux éléments des forces de l’ordre faisant parmi eux des blessés. Dans la tentative de repousser les manifestants pour se dégager, une grenade lacrymogène a atteint accidentellement a l’abdomen une personne agée qui a été aussitôt évacuée à l’infirmerie de la Base Chasse de Niamtougou pour des soins où elle succomba quelques temps après » lit-on dans son communiqué.

 

 

Le Ministre déplore cet incident et condamne ces actes de violence et invite, par ailleurs, toutes la population togolaise à se conformer scrupuleusement aux mesures prises par le Gouvernement qui n’ont pour seul but que la lutte contre la propagation de la Covid-19. En outre Yark rappelle à tous que les contrevenants s’exposent à la rigueur de la loi. Le Ministre dit savoir compter sur le civisme de tout un chacun pour que de pareils incidents ne se reproduisent.

 

 

L’Interview