Voici les conditions de la libération de l’artiste Doc Farel !

 

 

Le rappeur togolais, Doc Farel a été libéré ce lundi 30 novembre 2020. Le concepteur de « Obuibé » a recouvré sa liberté sous contrôle judiciaire selon une source bien introduite.

 

 

De son vrai nom Edem Tamakloe, le chanteur Doc Farel a été interpellé le 25 novembre dernier et mis en garde à vue au commissariat de la ville de Tsévié. Aujourd’hui Doc Farel agé de 41 ans et père de famille est libre mais placé sous contrôle judiciaire.

Publicités

En effet, le 25 novembre 2020, l’artiste avec 3 autres personnes ont été présentés à la population togolaise par la police nationale comme un réseau de cambrioleurs. Selon la police, le musicien est le « receleur » du groupe. Après avoir passé quelques jours dans la main de la police, Doc Farel est libéré alors que les 3 autres sont envoyés en prison.

 

 

Notons qu’après l’interpellation de l’artiste, beaucoup de personnes se sont prononcées sur le thème (« receleur ») employé par la police pour qualifier ce dernier. Selon l’un des pionniers du rap togolais, Eric MC la police a mélangé les choses dans cette affaire, également il a précisé que Doc Farel n’est pas un cambrioleur.

 

 

« La police mélange les choses dans cette affaire de Doc Farel. La police doit mettre la différence entre le cambrioleur et le receleur. Doc Farel n’est pas allé cambriolé qui que ce soit. Il était en possession des objets volés que les gens lui ont vendu. Lui même étant revendeur d’objets électroniques et autres » a souligné Eric Mc sur Kfé Matinale

 

 

Interfaxpress