Agbéyomé pardonne Faure Gnassingbé

Dans un message adressé aux  Togolais ce 28 mars, Agbéyomé Kodjo  à fait savoir qu’il n’en voulait pas à Faure Gnassingbé, malgré les mauvais traitements dont lui et l’archevêque émérite de Lomé Mgr Philippe Fanoko Kpodzro ont été victimes.

Publicités

 

 

Le candidat de la dynamique Kpodrzo  a indiqué qu’il ne nourrit aucune haine envers ses détracteur : « Je pardonne à ces compatriotes qui ont trahi l’amour qu’ils devraient avoir pour le pays, je pardonne à mes adversaires. Mgr Kpodzro et moi-même n’avons de haine pour aucun de nos compatriotes ».

 

Agbéyomé est également revenu sur le soutien des puissances occidentales à sa personne. Pour celui qui réclame sa victoire volée au scrutin du 22 février dernier : « Des puissances occidentales nous ont assurés qu’elles ne se joindront pas au concert d’hypocrisie des messages de félicitation et ne reconnaîtront pas la forfaiture orchestrée par le pouvoir qui s’adjuge une victoire qui ne lui appartient pas ».

Pour finir, il a rassuré les togolais sur toute sa détermination :  « N’ayez pas peur, je resterai débout ! (…) Je ne trahirai pas le peuple. Si je trahis le peuple, je trahis aussi la confiance du patriarche Mgr Philippe Kpodzro »

 

Kékéli Atakuy