Coronavirus : Kodjovi Thon recommande de reconsidérer l’Afrique et sa mystique

Le Dr. Kodjovi Thon de la Nouvelle Vision dans une annonce a proposé  des pistes de réflexion et d’actions contre le COVID 19 et ses conséquences. Dans son message, le candidat écarté de l’élection présidentielle passée a rassemblé plusieurs recommandations pour faire face au coronavirus. 

Publicités

 

En effet, dans son message que Lomegazette vous propose ci-dessous dans son intégralité, il a préconisé le retour à la médecine traditionnelle ainsi qu’aux pratiques endogènes pour venir à bout de cette pandémie.

 

Depuis quelques semaines, le monde entier est victime d’une pandémie connue sous le nom de « Coronavirus » ou « Covid 19 », laquelle ne laisse aucun pays indifférent.

Dans le cas du Togo, nous réalisons que nous aurions pu éviter à juste titre l’infiltration de ce mal sur notre sol si certaines conditions socio-économiques étaient réunies, pouvant conduire à des décisions beaucoup plus audacieuses tout en assurant la survie sociale des citoyens. Malheureusement, nous avons accueilli le mal même s’il est à une échelle gérable pour l’instant.

Pour y faire face, les autorités ont mis en place avec l’appui de l’OMS, une cellule sectorielle de la gestion de la crise à la Pandémie de COVID-19 qui travaille d’arrache-pied, non seulement à la gestion des cas déjà identifiés, mais surtout à la prévention. Mais cette cellule ne pourra à elle seule porter la solution à cette urgence existentielle. Chacun doit s’impliquer pour que nous puissions lutter efficacement contre ce virus, et aussi préparer l’après Coronavirus afin d’éviter une crise socio-économique dont les indices s’annoncent déjà aussi bien au plan macro que micro.

Fidèle à sa démarche contributrice et pragmatique, à la suite de sa proposition d’accorder une attention particulière aux tradi-thérapeutes dans la recherche d’un remède contre ce virus, Dr. Kodjovi Thon de la Nouvelle Vision vient proposer à la Communauté Nationale cinq (5) pistes de réflexion et d’action contre le COVID 19 et ses conséquences.

I. Le pouvoir des herbes contre le COVID19: Donner chance à la médecine traditionnelle

L’urgence du moment est de trouver un remède pouvant soigner et guérir les cas détectés positifs et aider à produire un vaccin ou une pratique de prévention contre le Covid19.
Pour ce faire, il serait salutaire de rapprocher les tradi-thérapeutes, les praticiens de la médecine traditionnelle des praticiens de la médecine moderne voire les jeunes chercheurs de nos universités dans les centres alloués au traitement de la maladie dans le souci d’aller vers des solutions locales, moins coûteuses et à accessibles à nos populations.
Ce travail collégial permettra de trouver des solutions tradi-modernes qui déboucheront certainement sur des remèdes basés sur des ressources locales et naturelles. Le Togo peut être à la solution au monde entier contre ce virus.

 

II. Vers un renouveau culturel : Reconsidérer l’Afrique et sa mystique

Au-delà de l’aspect physique qui constitue un pan important de l’équilibre humain, une maladie se guérit aussi psychologiquement et spirituellement. L’Afrique en général et le Togo ne sont pas à la leur première expérience en matière d’épidémie. Pour circonscrire ces maux, les parents, jadis, dans chaque communauté prenaient des dispositions traditionnelles qui se révélaient d’une manière ou d’une autre efficaces. Il faut se rendre à l’évidence de la nécessité aujourd’hui pour nous de renouer avec nos sources. Encourager les pratiques traditionnelles et aussi religieuses visant à harmoniser l’homme et la nature permettra de remonter la foi de vaincre le Covid 19 et ne nous serait que bénéfique.

III. Loi Covid19 perdant-perdant: Mettre en place une mesure arbitrale

Il est évident que le Covid 19 est déjà à l’origine d’importantes pertes économiques et financières pour plusieurs nations. Ainsi l’actualité du virus débouche sur une crise sociale qui pourrait connaître des proportions non-maîtrisées si le mal perdure, en raison de la cessation brute ou de l’arrêt ou réduction drastique des activités commerciales. Il faudra pour nous, étudier la possibilité de décréter des mesures prônant un arbitrage équilibré au regard des conséquences économiques que pourra engendrer cette crise sanitaire au Togo dans le souci d’éviter des conflits économiques et sociaux. Ces mesures pourraient concerner les prêts bancaires (pour objet commercial), les loyers (commerciaux et d’habitation), des engagements ou contrats, les modalités de paiement ou réduction des factures de services de premières nécessités ( eau , électricité…)

 

IV. Spécial com Covid19: Mettre en place une mesure de facilité communicationnelle

La lutte contre le Covid 19 repose en dehors des efforts sanitaires, sur des sensibilisations des populations. Il faut saluer les médias ainsi que les sociétés de téléphonie pour les efforts fournis en ce sens. Mais n’est-il pas possible d’envisager bien plus encore ?

Il nous serait avantageux qu’une mesure de facilité de communication, du devoir d’informer et du droit d’être informé soit prise. Celle-ci passera durant la période que dure le coronavirus par la réduction des tarifs de communication, la mise en place des plages de free-communication (surtout nationale), la réduction des tarifs d’abonnement et d’accès aux chaînes internationales et satellitaires ainsi que des plages d’accès gratuit. Cette mesure permettra de prévenir une crise sociale et sécuritaire et facilitera les échanges des bonnes pratiques entre les populations surtout à l’intérieur du pays.

 

V. Togo Brain Trust
La lutte contre le Covid 19 exige d’énormes sacrifices économiques dont les conséquences envisageables tirent vers une crise économique sans précédent. Le virus en partant laissera encore plus de séquelles sociales et économiques. Mettre sur pied une équipe de réflexion pour travailler de manière anticipée sur l’élaboration d’un plan de redressement économique nous serait d’un grand atout. Il s’agira pour cette cellule de tirer des leçons de notre prédisposition à accueillir le virus afin de développer non seulement des stratégies d’ajustement économique, mais aussi de préparer notre pays à la défense des cas éventuels futurs de pandémie avec des mesures plus audacieuses, mais aussi à conséquences moins pesantes. Plusieurs points seront au cahier de charge de cette cellule.

Entre autres :
➢ La nécessité d’assigner un numéro d’identification unique national à tout citoyen togolais à travers un recensement électronique;
➢ Un programme de sensibilisation des Opérateurs Economiques sur l’importance de se faire répertorier dans les bases de données publiques ;
➢ Des dispositions particulières nécessaires pour faire face à toute autre épidémie, pandémie.

 

Kékéli Atakuy