Cas de coronavirus au Togo : Agbéyomé émet ses doutes !

Agbéyomé Kodjo s’est prononcé sur le seul cas de Coronavirus enregistré au Togo et annoncé ce vendredi 06 mars par le gouvernement. Pour le président autoproclamé, il pourrait bien s’agir de l’enfumage surtout qu’elle intervient  à la veille d’une manifestation initié par Mgr Kpodzro; ce qui  avait semé le doute dans l’esprit de plusieurs Togolais à en croire les commentaires sur les réseaux sociaux. 

Publicités

 

Des cas suspects de coronavirus mis en quarantaine au Bénin

Le candidat de la dynamique Kpodzro a interpellé les togolais à rester mobilisé pour rétablir la vérité des urnes tout en observant tout de même les règles d’hygiènes pour prévenir toute contamination au Covid-19.

 

Ci-dessous l’intégralité du communiqué :

 

L’annonce du gouvernement sortant de l’apparition d’un cas de Coronavirus a déclenché l’incrédulité du peuple togolais, d’autant plus qu’il y a quelques semaines, une source digne de foi nous a appris que le Togo ne disposait pas des équipements nécessaires pour confirmer le Covid-19.

 

Ce sentiment de doute des Togolais s’explique par la manipulation et l’exploitation de toutes les situations à des fins malveillantes auxquelles ce gouvernement les a habitués. Même si l’opinion a toutes les raisons de croire qu’une telle annonce vise à démotiver la mobilisation contre le holdup électoral du 22 février, le Président Agbeyomé Kodjo qui tient au bien-être de tous, en appelle à la prudence et à la vigilance.

 

 

Il appelle les Togolais à respecter scrupuleusement les règles d’hygiène en la matière notamment les lavages réguliers des mains et le signalement de tout cas suspect aux autorités sanitaires.

 

Le Président élu et son Premier ministre demandent à l’Organisation Mondiale de la Santé, OMS, d’apporter à notre pays l’assistance, l’aide et le suivi nécessaires pour faire face efficacement audit fléau.

Ils rassurent le peuple que cette annonce ne saurait être un prétexte pour décourager leur mobilisation pour la vérité des urnes.

Il convient par la même occasion les uns et les autres à rester mobilisés en vue de la restauration des institutions de la République pour un Togo meilleur.

 

Fait à Lomé le 09 Mars 2020

 

Service de la communication

 

Fabrice D.