Les fumeurs sont-ils plus exposés au coronavirus ?

Selon une étude menée en Chine  par l’Alliance contre le tabac, le tabac serait lié à un risque plus élevé de contracter une forme sévère du coronavirus. Selon les révélations de l’étude, le tabagisme augmenterait de 50% le risque d’une forme sévère de Covid-19.

Publicités

 

 

En effet, de nombreux patients atteints de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une maladie chronique inflammatoire des bronches est principalement causée par le tabagisme et ces patients sont les plus vulnérables face au coronavirus.

 

Selon les résultats de l’étude menée sur 1 100 patients en Chine,  il y aurait un lien entre le statut tabagique et le risque de présenter une forme sévère du coronavirus. En effet, 14 % des patients non-fumeurs ont contracté une forme sévère contre 21 % des fumeurs. Les chercheurs ont également noté une différence en ce qui concerne les cas les plus sévères. Seulement 5 % des non-fumeurs contractent cette forme extrême de la maladie contre 12 % des fumeurs.

 

Fabrice D.