Des individus non identifiés poignardent le Commissaire de la Police Républicaine de Tsévié et emportent son arme

 

Le Commandant en chef de la Police Républicaine (CRI) de Tsévié a été la cible d’une agression perpétrée dans la nuit du mercredi à jeudi par des individus non identifiés. L’officier a été poignardé dans le ventre et son arme de service emportée.

Publicités

Selon les faits rapportés ce matin par nos confrères du site Le Républicain Info,  Kodjo Babatoundé, le Commandant en chef de la Police Républicaine (CRI) de Tsévié, a été attaqué devant son domicile  aux alentours de 1 heure du matin alors qu’il t était de retour d’une ronde.

 

 

Des individus actuellement en fuite, jusqu’ici non identifiés et visiblement cagoulés, l’ont poignardé au ventre et ont emporté son arme de service. La victime, le couteau pointé sur le ventre, a été laissé pour mort. Découvert, le commandant a été admis en soins au Centre Hospitalier Préfectoral de Tsévié. Sa vie est actuellement hors danger, indique le site

Les forces de l’ordre et de sécurité ont entamé des ratissages pour retrouver l’arme emportée et mettre la main sur les agresseurs.

 

 

RadioOréole