Des policiers et gendarmes togolais sanctionnés pour vol et racket

Les éléments des forces de l’ordre et de sécurité ne sont pas au-dessus de la loi. Les plus indélicats sont également sanctionnés lorsqu’ils commettent des infractions ou affichent des comportements indignes.

 

 

Pour l’année 2020, deux cent vingt-cinq (225) agents des forces de l’ordre et de sécurité, dont 88 policiers et 137 gendarmes ont fait l’objet de sanction.

Publicités

L’information a été donnée jeudi 21 janvier 2021 par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehane lors d’un point de presse consacré à la situation sécuritaire au Togo.

 

 

 

Selon le ministre, ces agents de la police et de la gendarmerie ont été sanctionnés pour, entre autres : indiscipline, inconscience personnelle, négligence, abandon de poste, vol, racket, cupidité et indélicatesse.

 

 

 

La sanction infligée à ces forces de l’ordre et de sécurité indélicats est « un mois d’arrêt de rigueur ».

 

Il faut noter qu’en cas de délit grave, les forces de défense et de sécurité font l’objet de procédure judiciaire et peuvent être emprisonnés lorsqu’ils sont reconnus coupables.

 

 

Afreepress