Diaspora : A la découverte du meilleur Whisky togolais!

 

 

 

 

 Une nouvelle vie pour les fruits et légumes produite au Togo (image DR)

Bien que vivant en France, Kodzo Tuato a noté lors de ses séjours au pays, que chaque année, des qualités importantes de fruits et légumes pourrissent dans les plantations et dans les marchés faute de débouchés des produits frais.

L’entrepreneur Kodzo décide alors d’apporter un plus à son pays en mettant en place Agrovital Biosud Foods Togo qui propose des produits finis dont les boissons et aliments 100% naturelles.

 

 

 

 

 

 

Lire aussi: Le Togo amorce t-il son industrialisation ? Inauguration de la première unité de transformation de manioc !

 

“L’idée de ce projet est née du paradoxe entre le gaspillage alimentaire post-récolte importants face à l’insécurité alimentaire grandissante dans notre pays. Mais à ce stade beaucoup de zones d’ombres planaient sur la faisabilité et de la viabilité de ce projet. Afin d’appréhender l’ensemble des contours de la filière, nous avons mené des recherches sur ce qui se fait ailleurs en la matière et en rapport avec nos réalités locales”, confie Kodzo Tuato à agridigitale.net.

 

 

 

Du bon whisky et jus de fruits

Cette entreprise de transformation agroalimentaire spécialisée dans la valorisation des matières premières agricoles locales met les bouchées doubles pour créer de la richesse pour les producteurs locaux.

 

 

Basée à Lomé, Agrovital distribue actuellement ses produits sous les marques : “Domaine de l’honorable” pour la distribution des vins ; “Black Old Man” pour la commercialisation des liqueurs et spiritueux, et “Vitaléo Premium” pour la vente des jus de fruits, nectars, sirops, confitures, des légumes, des épices et d’autres aliments tout à fait naturels.

En dehors de la transformation agroalimentaire, elle investit également dans la production agricole, et la valorisation des déchets. Le volet production agricole consiste à la promotion de l’agriculture durable.

 

Lire aussi: Sommet de Paris : Quid des entreprises Africaines exclues?

 

“Il est axé sur la sensibilisation et l’éducation en matière de développement de l’agriculture durable et de l’agrobusiness et l’énergie renouvelable en privilégiant les formations de proximité des agriculteurs locaux sur les enjeux de la sécurité alimentaire et de la préservation de l’environnement”, précise le promoteur.

 

Quant à la valorisation des déchets, elle consiste à réduire les impacts environnementaux face aux enjeux du changement climatique grâce à des engagements écoresponsables à travers le recyclage et la valorisation des déchets résidentiels de productions, des ménages et des entreprises.

 

 

Ces déchets sont transformés en différents produits tels que l’engrais, biogaz, l’énergie de la cogénération et divers matériaux écologiques pour la construction etc.

C’est donc une aubaine pour cette entreprise de s’engager pour la promotion de la production agricole et la transformation de ces produits. Elle ambitionne d’assoir une véritable société agro-industrielle durable pour se démarquer sur le marché local, et régional voire international.

 

Lire aussi: Des recettes pour attirer les jeunes dans l’agro-industrie en Afrique

 

 

 

Agridigitale

Ne perdez plus votre temps à chercher l'information sur plusieurs sites d'actualités. Nous faisons désormais ce travail pour vous !

Newsletter

Défiler vers le haut