Grève illimitée des enseignants volontaires : les raisons !

Après une rentrée scolaire 2019-2020 bien réussie au Togo malgré la menace du COVID-19 , les élèves reprendront le chemin de l’école ce lundi 2 novembre 2020 sur toute l’étendue du territoire national pour le compte de l’année académique 2020-2021 que menace déjà une grève des enseignants.

 

 

Ainsi pour qu’une année scolaire réussisse en toute beauté il faut une satisfaction totale des acteurs éducatifs.

Publicités

 

 

 

De ce fait à deux doigts de la reprise des cours au Togo le bureau des enseignants volontaires du préscolaire primaire et secondaire lance un appel à travers une note adressée au ministre des enseignants primaire, secondaire, technique et de l’artisanat pour une cessation de travail dès cette rentrée scolaire et ne reprendront les cours que juste après être satisfait de leurs revendications.

 

 

 

L’objectif est de réclamer l’intégration direct des enseignants volontaires ayant un diplôme requis dans la fonction publique, la prise en charge des enseignants volontaires qui ne disposent pas encore un diplôme requis , une assurance maladie et une prime COVID-19.

Tous les regards sont fixés sur le ministre des enseignants primaire ,secondaire , technique et de l’artisanat prof KoKOROKO Dodji. Mais il faut rappeler que le conseil des ministres tenu le mercredi a mis l’accent sur l’allocation d’une aide financière aux enseignants volontaires par le bais du projet NOVISSI .

 

 

Mais à quand l’exécution de cette promesse à l’endroit des enseignants  ?

 

 

LeRepublicain