La vérité sur les élèves décédés à Kpalimé

Depuis quelques jours, une information selon laquelle des élèves à Kpalimé décèdent pour cause de portefeuille magique circule sur les réseaux sociaux. Il s’agit de cinq élèves qui seraient décédés suite à une histoire de porte-monnaie magique qui leur fournie 100 000 FCFA par jour.

Publicités

 

 

Cette information est démentie dans les colonnes de nos confrères journalistes.

Selon l’un des parents des élèves décédés, cette histoire est lourdement fausse. Il s’agit en réalité de deux (02) lycéens qui sont décédés respectivement des suites de septicémie et de crise.

 

Selon les explications du personnel de l’hôpital de Kpalimé, le premier décès (garçon, 19 ans, classe de seconde) a eu lieu à l’hôpital à la suite d’une hospitalisation pour cause de septicémie, infection généralisée. La plaie contractée par le défunt alors qu’il jouait avec ses camarades a été négligée pendant trois semaines.

 

Le deuxième décès (garçon de 21 ans, classe de terminal A) s’est produit à domicile le 24 janvier à la suite d’une crise dans les toilettes. Il venait d’arriver de l’école. L’hôpital n’a constaté que le décès du jeune garçon transporté par ses frères.

Cette version a été confirmée par les premiers responsables du lycée de Kpodzi et par les parents des deux familles séparément, également joints aux téléphones par nos confrères de 24heureinfo.com.

Aujourd’hui, il est facile de donner une fausse alerte (fake news) à travers les réseaux sociaux. La responsabilité incombe tout usager du web à bien analyser les informations qu’il reçoit et qu’il partage surtout dans ces périodes d’élections.

 

Simon Akpagana