L’autre grande escroquerie de TOGOCOM (Togocel)

 

 

C’est la mode sinon la tradition. À chaque fin d’année scolaire, les sociétés de téléphonie mobile mettent à la disposition des candidats des formules pour consulter les résultats chez eux bien avant même la proclamation officielle. Une chose salutaire, mais qui se transforme finalement en un grand moyen d’arnaque pour les sociétés de téléphonie. C’est le cas de Togocom (Togocel) dont les témoignages des victimes accablent.

La consultation des résultats des différents examens par téléphone tourne finalement en un système d’arnaque. Il devrait être en effet, un moyen pour les candidats de connaître les résultats de leur examen à distance surtout avant la proclamation officielle par sms. L’initiative aide surtout les élèves qui sont dans les coins les plus reculés et qui doivent descendre dans les villes pour composer ou connaître leurs résultats.

Publicités

 

C’est aussi un système qui répond bien à la riposte à la covid 19 qui sévit actuellement. Dans le sens où il évite le regroupement des élèves dans les différents centres ou il doit y avoir la proclamation. C’est donc à priori une initiative louable.

 

Mais là où cela devient problème est « l’arnaque » qu’en font les téléphonies notamment Togocom (togocel). En effet, plusieurs candidats rapportent qu’ils composent le code donné par cette société, mais cette dernière, sensée envoyé aux candidats leurs résultats par sms, ne le fait pas, mais prélève quand même 250 f sur le crédit. En tout cas, suite aux différents malheureux témoignages parvenus à notre rédaction, nous sommes en droit de qualifier ce fait « d’arnaque ».

 

 

« Depuis hier que j’ai tenté mintes fois de connaître le résultat de ma sœur qui a passé le BEPC, Togocel ne fait que me prélever du crédit sans suite. C’est ce matin que j’ai essayé finalement avec Moov et j’ai eu le résultat instantanément » s’est lamenté Mme Edwige, secrétaire dans une société de la place.

M. Bruno, architecte de profession ne garde pas un bon souvenir de son aventure du système de Togocel. « Ce truc, c’est de l’escroquerie finalement. Moi, j’ai fait ce code pour connaître le résultat de mon enfant qui a passé l’examen de CEPD. J’ai tenté plusieurs fois et on m’a prélevé les frais autant de fois que j’ai tapé le code, mais je vous assure que jusqu’alors je n’ai pas le retour. J’ai été obligé de le faire avec l’autre société de téléphonie avant de connaître le résultat de mon enfant ».

 

 

 

Le regret de M. Sébastien, est encore amer. « Moi, depuis l’année passée, je ne m’aventure plus dans cette affaire avec Togocel, car je l’ai fait avec 6 candidats sans qu’on ne m’envoie les résultats. J’ai perdu du crédit pour un grand rien et donc je ne le fait plus avec Togocel » s’est-il indigné.

Si pour le même service qu’offrent deux sociétés de téléphonie mobile, l’une d’entre elles est défectueuse, il y a lieu de se poser des questions. C’est de gros sous que ces sociétés se font avec ce système et si la satisfaction ne doit pas suivre, il y a problème. De la nécessité pour le ministre en charge de l’économie numérique, Cina Lawson de recadrer ces sociétés.