Le Général Yark se prononce enfin sur le jeune tué à Adakpamé

Yark Damehame vient de se prononcer sur la mort du jeune Dodji Koutouati survenue dans la nuit de mercredi à jeudi à Adakpamé (Lomé).

 

Le ministre de la sécurité et de la protection civile présente ses condoléances à la famille éplorée et promet qu’une enquête diligente sera ouverte pour retrouver dans les plus brefs délais les auteurs de ce crime.

Publicités

 

Dans un communiqué publié vendredi, le Général Yark a indiqué que la gendarmerie a été saisie jeudi matin de la découverte d’un cadavre devant une maison d’habitation au quartier d’Adakpame à Lomé.

 

Selon le ministre en charge de la sécurité, une équipe de la brigade territoriale d’Ahadji Kpota assisté d’un infirmier du centre médico-social d’Adakpame requis s’est aussitôt transporté sur les lieux.

 

Des constations faites sur place en présence de la famille et du chef quartier, il ressort qu’il s’agit du corps du nommé Koutouati Afangbon Dodji, âgé de 40 ans environ, revendeur de portable au TP3 au Port autonome de Lomé, de son état marié et père d’une fille.

 

« L’examen du corps relève des hématomes laissant présumer des sévices corporelles au moyen de bâton dont aurait été victime le défunt. En outre, des informations recoupées sur les lieux font état de ce que la victime qui dormait avec son épouse serait sorti aux environs de 23h dans la nuit du 22 au 23 avril 2020 pour des besoins à proximité de son domicile. Ayant constaté l’absence prolongée de son époux, la femme a alerté vers 2h du matin les voisins qui malheureusement ne pouvaient entreprendre des recherches du fait du couvre-feu. Ce n’est qu’au lendemain aux environs de 5h au petit matin que le corps inanimé de l’intéressé est découvert devant la maison », indique le communiqué.

 

M. Yark estime qu’il s’agit d’un acte crapuleux qui mérite d’être rapidement élucidé. Le ministre de la sécurité et de la protection civile présente au nom du gouvernement ses sincères condoléances à la famille éplorée et assure que la gendarmerie nationale mènera une enquête diligente pour retrouver dans les plus brefs délais, les auteurs de cette barbarie.

 

Pour finir, Il rassure la population que les personnes impliquées dans cette barbarie répondront de leurs actes devant la loi où qu’elles soient.

 

 

Togoweb