Les agents de santé se dressent contre Mijiyawa

 

 

Les agents de santé du public et du privé entament une mobilisation contre le Prof  Moustapha Mijiyawa, ministre togolais de la santé, de l’hygiène publique et de l’accès universel. Lundi, une assemblée générale synchronisée dans 31  hôpitaux a été organisée dans ce sens.

 

 

L’assemblée générale des syndicats de la santé a été  tenue au CHU Campus,  CHU Kara, CHR Dapaong, CHR Kara Tomdè, CHR Sokodé,  CHR Atakpamé,  CHR Tsévié,  hôpital de Bè, CHP Bas-Mono, CHP Bassar, CHP Badou dans le Wawa,  CHP Notsé  dans le Haho, CHP Kpalimé,  CMS Cacavéli,  CHP Sotouboua, CHP Anié, CMS Doumassé, Polyclinique  Bas-Mono, HSJD Afagnan, CHP Vogan, CHP Agou,  District sanitaire d’Agou, CHP Blitta, CMS Adidogomé, CMS Nyékonakpoè,  CHP Mango, HP Zébé, CHP Amou,  Polyclinique de Tsévié, CMS Agoè et CMS Noukafu .

 

 

Elle fait suite à la dernière sortie médiatique des différents syndicats qui annonçaient une révolte de bon sens contre Prof Mijiyawa pour son « mépris et sa légèreté dans la prise en compte de leurs préoccupations ».

« Depuis le 27 octobre 2020 nous avons rencontré notre ministre de tutelle et Monsieur Bawara. Nous avons discuté des difficultés du personnel de la santé. A notre grande surprise, au lendemain de notre rencontre au Conseil des ministres même dans les divers notre sujet n’a pas été évoqué », a déploré Tchamouza Ouro Gneni.

 

 

Le Secrétaire général adjoint du Syndicat national du personnel de la santé au Togo (SYNPERSANTO) interviewé au CHU Campus précise  que l’AG est dirigée contre leur ministre de tutelle et par extension contre le gouvernement de Tomegah-Dogbe.

 

 

 

 

« Notre AG est synchronisée dans tout le pays. Nous avons mobilisé tout le personnel à la même heure même dans les CMS pour que nous manifestions notre mécontentement à l’endroit de notre ministre, Moustapha Mijiyawa et plus précisément au gouvernement », a-t-il détaillé.

 

 

 

Selon les agents, ce mouvement d’humeur va se poursuivre jusqu’à ce que les revendications énoncées soient satisfaites. Notamment le recrutement des agents de santé avant la fin de l’année en cours, l’octroi d’une prime spéciale Covid-19 et le statut particulier dont le 1er draft a été élaboré il y a 10 ans.

 

 

TBN 

Publicités