L’hôtel Eda Oba réquisitionné pour cause de Covid-19

 

 

 

Alors que le nombre de cas positifs au Covid a connu une baisse ces deux dernières semaines au Togo, les acteurs impliqués dans la riposte à la pneumonie virale entendent de maintenir le cap. C’est dans cette optique que le gouvernement a décidé de réquisitionner l’hôtel Eda Oba, sis à Lomé. L’ambition est d’accueillir dans ce complexe hôtelier, les passagers arrivant des pays à risques à l’instar du Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud.

 

 

Ainsi, toute personne arrivant de ces pays et même testés négatifs sont tenus d’effectuer une quarantaine (40 jours). Ils sont suivis par les équipes sanitaires.

 

Lire aussi: Coronavirus : Faure Gnassingbé encense les médecins cubains

 

A ce jour, indique-t-on, 103 voyageurs venant de ces trois pays, dont 89 d’Inde, sont à l’isolement.

 

 

 

 

 

« Il est indispensable de renforcer nos mesures pour continuer d’être un pays sûr », a indiqué mercredi le Col. Mohaman Djibril, responsable de la Coordination nationale de gestion de la riposte contre la Covid19 (CNGR-Covid19).

 

Lire aussi: Voici comment la Covid-19 a été introduite dans les prisons

 

 

Togopeople
Ne perdez plus votre temps à chercher l'information sur plusieurs sites d'actualités. Nous faisons désormais ce travail pour vous !

Newsletter

Défiler vers le haut