L’inscription sur les liste électorales est un devoir citoyen qui donne des droits !

zaga

Voici des propos qui ne plairont pas du tout aux Togolais. Le programme Novissi qui devrait prendre en compte les artisans et d’autres corps de métiers durement touchés par le coronavirus pose problème. Depuis son début, un sentiment d’exclusion s’est emparé de plus d’un.

Publicités

 

 

En effet, pour avoir accès aux fonds de l’État, il faut non seulement être Togolais, avoir au moins 18 ans mais aussi détenir une carte d’électeur. C’est à ce point que tout s’est compliqué du moment où la mesure n’a pas pris en compte ceux qui ont des cartes nationales d’identité.

 

Dans l’émission « le club de la presse » , le ministre des Mines et de l’énergie est revenu en détail sur le programme et son impact. Néanmoins, il a tenu des propos qui vont tout, sauf plaire aux Togolais n’ayant plus ou pas de cartes d’électeurs.

 

« Ceux qui ne l’ont pas fait, c’est leur problème ! Aujourd’hui, effectivement c’est un peu dommage, quand nous demandons aux gens d’aller s’inscrire, ça n’a rien à voir avec la politique ou les opérations électorales. Mais s’inscrire sur la liste électorale, c’est un devoir de citoyen que chacun de nous devait faire. Donc ils ne l’ont pas fait, eux mêmes ils se sont exclus de droits « , a-t-il dit.

 

C’est dire que ceux qui ont accompli leurs devoirs civiques seront les premiers à bénéficier des fonds de l’État. Les autres cas seront étudiés.

 

Newlandinfo