Novissi : Pourquoi 20.000 F CFA pour les «zémidjan» ?

Critiqué sur les différents montants octroyés aux couches vulnérables dans le programme de transfert monétaire « Novissi », le gouvernement est sorti du silence et a donné quelques explications notamment en ce qui concerne les conducteurs de taxi-moto.

Publicités

 

Les “zémidjan” respecteront-ils l’arrêt de leur activité ce samedi ?

 

 

L’exercice a été  fait Marc Ably Bidamon sur la radio Nana Fm ce vendredi. En effet, pour le Ministre des Mines et des Energies, le gouvernement n’a pas fixé ces aides sociales sur un coup de tête, il a consulté des experts économiques qui ont évalué le revenu moyen de ces conducteurs de taxi- moto à 30.000F CFA/mois. Entre temps, l’Etat a exonéré les ménages à faibles consommations (eau + électricité) de la tranche sociale ; en y ajoutant  les 20.000 F CFA alloués dans le cadre du programme « Novissi », on se rapproche de ces 30.000 F CFA de revenu.

 

 

C’est donc sur cette base que le gouvernement a fixé l’aide financière octroyée aux ‘’zémidjan’. Par ailleurs, le Ministre a rappelé qu’au-delà de la simple prise en charge, les togolais devraient faire preuve de sacrifice et d’efforts collectifs en ce temps de crise.

 

Pour rappel, même les conducteurs de motos privés sont également concernés par l’interdiction de remorquer puisque selon le Ministre, il sera difficile de faire la distinction entre ceux-ci et les conducteurs de taxi-moto professionnels.

 

Kékéli Attakuy