Un roman publié en 1981 aurait prédit le Coronavirus

Des évènements planétaires nous tombent dessus sans que l’on sache vraiment ses origines. Selon le commun des mortels, ces événements seraient le résultat du complot des laboratoires pharmaceutiques et des forces politiques occultes. Le Coronavirus n’est pas épargné.

Publicités

 

 

Le livre The Eyes of Darkness de Dean KOONTZ

 

 

Dans un roman intitulé les yeux des ténèbres, publié en 1981, Dean Koontz, un romancier nord américain nous révèlent ses prémonitions sur le Coronavirus. Dans son livre, un virus appelé Wuhan-400 a été à l’origine du Coronavirus. Ce virus aurait été développé dans les laboratoires militaires autour de la ville chinoise de Wuhan, d’où il tire son nom. Wuhan serait donc l’épicentre du virus.

 

 

 

 

Et justement, cette maladie qualifié de pandémique avait commencé en Chine avant de se propager dans d’autres pays. Le Wuhan-400 d’après ce livre de science fiction agît très rapidement avec un taux de destruction à 100%, une véritable arme fatale. Le livre avait exactement prédit que le virus se répandra en 2020, chose effective et surprenante sauf le taux de destruction du COVID19 qui est de 2 à 4%.

 

 

C’est surprenant à quel point les films et les ouvrages littéraires peuvent anticiper les évènements mondiaux. L’épidémie d’Ebola en 2015 a également été prédit en 1976 dans un livre intitulé Curious Georges and Ebola virus.

 

 

 

Simon Akpagana